À Charles Spon, le 16 novembre 1649
Note [26]

Gabriel Hardouin de Saint-Jacques l’aîné (v. note [15], lettre 54), mort en 1645, avait été doyen de la Faculté de médecine de Paris de novembre 1620 à novembre 1622. Entre avril et octobre 1623, les Comment. F.M.P. (tome xii, fos 25 vo‑33 ro) font plusieurs allusions au procès qui opposa alors les pharmaciens à la Faculté ; il y est en effet question du « rôle des médicaments » dont parlait ici Guy Patin (qui n’est pas le Codex de 1638), mais je n’en ai pas retrouvé la trace imprimée.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 novembre 1649. Note 26

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0207&cln=26

(Consulté le 27.11.2022)

Licence Creative Commons