À Charles Spon, le 16 août 1650
Note [27]

Ce sont les noms latins de deux hommes prénommés Guy dont Jacques-Auguste i de Thou a parlé dans les Historiæ sui temporis.

Vidus Brassacus est Guy Galard de Brassac (vers 1492-vers 1577), conseiller clerc puis président (1543) au parlement de Bordeaux, ami d’Étienne de La Boétie et de Jules-César Scaliger. Joseph Scaliger l’a aussi prénommé Vidus (Ép. Lat., livre i, i) :

Nam et in amplissimo Senatu non pauci erant docti, ex quibus præcipuo amore dilexit Arnoldum Ferronum, et Vidum Brassacum Galardum, virum nobilissimum.

[La Grand’Chambre {a} ne manquait pourtant pas de savants hommes, parmi lesquels il {b} honorait d’une particulière affection Arnoul Le Ferron et Guy Galard de Brassac, homme de la plus haute noblesse].


  1. Du parlement de Bordeaux.

  2. Jules-César Scaliger, père de Joseph.

Vidus Faber Pibracius est Guy du Faur, seigneur de Pibrac (v. note [2], lettre 434).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 août 1650. Note 27

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0240&cln=27

(Consulté le 21.01.2021)

Licence Creative Commons