À Hugues II de Salins, le 31 octobre 1656, note 27.
Note [27]

« Lipse dans ses Conseils politiques, et une infinité d’autres auteurs » :

Iusti Lipsii Monita et Exempla politica. Libri duo, qui Virtutes et Vitia Principum spectant.

[Conseils et exemples politiques de Juste Lipse. Deux livres qui examinent les vertus et les vices des princes]. {a}


  1. Anvers, Plantin, Ioannes Moretus, 1605, in‑4o de 213 pages, pour la première édition ; traduit en français, Les Conseils et les exemples politiques de Juste Lipse. Divisés en deux livres. Touchant les vertus et les vices des princes (Paris, Jean Richer, 1606, in‑8o).

    V. note [49] du Naudæana 4 pour le passage de cet ouvrage qui touche aux trois imposteurs, mais il y parlait de l’empereur Fédéric ii Barberousse (qui régna trente ans après Frédéric ier).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues II de Salins, le 31 octobre 1656, note 27.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0449&cln=27

(Consulté le 04/03/2024)

Licence Creative Commons