À Charles Spon, le 22 juin 1655
Note [29]

Je n’ai pas trouvé trace imprimée d’un traité « de l’Éléphantiasis » par Guy Patin ; c’était une de ses leçons restée à l’état de manuscrit. Au xviie s., le plus insigne ouvrage sur ce sujet a été le Iohannis Varandæi… Tractatus de elephantiasi seu lepra. Item de lue venerea et hepatide, seu hepatis Ατονια ; nunc primum in lucem editi [Traité sur l’éléphantiasis ou lèpre de Jean Varanda (v. note [2], lettre 145)… De même sur la maladie vénérienne et sur l’hépatite, ou atonie du foie ; publiés pour la première fois] (Montpellier [Genève], François Chouët, 1620, in‑8o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 22 juin 1655. Note 29

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0405&cln=29

(Consulté le 13.12.2019)

Licence Creative Commons