À Charles Spon, le 3 décembre 1649
Note [42]

Les Opera omnia… [Œuvres complètes…] de Jean Varanda {a} éditées par Henri Gras étaient alors en projet à Lyon, elles parurent en 1658 chez Christophe Fourmy. {b} Guy Patin en a suivi les progrès dans la suite de sa correspondance. Il en existait déjà une édition partielle :

D. Ioannis Varandæi celeberrimorum Academiæ Monspeliensis Medicorum Decani et Professoris Regii Practici Primarii Opera omnia Theorica et Pratica. Exquisitissimi iudicii et doctrinæ causa commendatissima. Quorum seriem sequens pagina indicat. Secunda Edition correcta et emendata.

[Toutes les Œuvres théoriques et pratiques de Me Jean Varanda, doyen et premier professeur royal de pratique en l’Université de Montpellier, qui forme les plus célèbres médecins. Tout à fait recommandables pour leur jugement très acéré et leur doctrine. La page suivante en donne la liste. {c} Deuxième édition, revue et corrigée]. {d}


  1. Mort en 1617, v. note [2], lettre 145.

  2. V. note [10], lettre 485.

  3. Series librorum [Liste des livres] :

    • Phisiologia seu de hominis constitutione [Physiologie, ou étude de la constitution de l’homme] ;

    • Pathologia de morbi natura, subiecto, causis et effectis [Pathologie, étude de la nature, du sujet, des causes et des effets de la maladie].

    • Ars diagnostiκη, seu de signis eorundem [Art diagnostique, ou des signes des maladies] ;

    • προγνοσις Medica, seu de prædictione morborum [Pronostic médical, ou prédiction des maladies] ;

    • Methodus medendi, seu de indicationibus curativis [Méthode de remédier, ou des indications curatives] ;

    • De morbis Ventriculi singulis [Sur toutes les maladies de l’estomac] ;

    • De tribus morbis Hepatis, Lepra, lue Venerea, et Hepatitide> [Sur les trois maladies du foie, lèpre, mal vénérien et hépatite] ;

    • De morbis Renum et Vesicæ singulis [Sur toutes les maladies des reins et de la vessie] ;

    • De morbis Mulierum lib. iii [Trois livres sur les maladies des femmes] ;

    • De Formulis remediorum Internorum et Externorum lib. ii [Deux livres sur les formules des remèdes internes et externes].

  4. Montpellier, Petrus et Iacobus Chouët, 1620, in‑8o de 885 pages ; la première édition n’est pas recensée dans les catalogues que j’ai consultés.

Les principales précédents éditions séparées des ouvrages de Varanda avaient été :

  • Formulæ remediorum [Formules des remèdes] (publié pour la première fois à Hanovre en 1617, avec le suivant) ;

  • Tractatus de affectibus renum et vesicæ [Traité des affections des reins et de la vessie] ;

  • Tractatus de elephantiasi… [Traité de l’éléphantiasis…] (v. note [29], lettre 405) ;

  • Tractatus de morbis ventriculi [Traité des maladies de l’estomac] (Lyon, 1619) ;

  • Tractatus de morbis et affectibus mulierum. Opera Petri Myræi Doctoris Medici. Huic accessit brevis, facilis et particularis Epilepsiæ, Podagræ, Hydrop. et Lepræ Curatio [Traité des maladies des femmes. Par les soins de Pierre Myreau, docteur en médecine. Avec la guérison rapide, facile et particulière de l’épilepsie, la podagre, l’hydropisie et la lèpre] (Lyon, Bartholomæus Vincentius, 1619, in‑8o de 232 pages) ;

  • Tractatus de elephantiasi seu lepra. Item de lue venerea et hepatide, seu hepatis Ατονια ; nunc primum in lucem editi [Traité sur l’éléphantiasis ou lèpre… De même sur la maladie vénérienne et sur l’hépatite, ou atonie du foie ; publiés pour la première fois] (Montpellier, François Chouët, 1620, in‑8o) ;

  • Physiologia et Pathologia, quibus accesserunt eiusdem Tractatus prognosticus, item Tractatus de indicationibus curativis. 2a editio… [Physiologie et Pathologie, auxquelles sont ajoutés un traité pronostique du même auteur, ainsi qu’un traité sur les indications curatives. Seconde édition…] (Montpellier, François Chouët, 1620, in‑8o ; la première édition de la Physiologia et Pathologia est d’Hanovre, sans nom, 1619, in‑8o).
Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 3 décembre 1649. Note 42

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0209&cln=42

(Consulté le 07.08.2022)

Licence Creative Commons