Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 10 manuscrit
Note [29]

« par son union » ou, plus prosaïquement, « en couchant avec François Olivier » : après la naissance de Séraphin Olivier (1538), sa mère (de prénom inconnu), qui était originaire de Bologne, se remaria avec un dénommé Francesco Razali (qui était peut-être banquier à Lucques).

Jean Olivier, sieur de Leuville, baron de Hommet et de La Rivière, petit-fils légitime du chancelier et neveu (caché) du cardinal, fut gentilhomme de la Chambre du roi et mourut en 1597 (Moréri).

V. note [33], lettre 342, pour la Rote ou Cour pontificale de justice.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 10 manuscrit. Note 29

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8211&cln=29

(Consulté le 26.06.2022)

Licence Creative Commons