À Claude II Belin, le 11 juillet 1648, note 3.
Note [3]

Jean de Montigny (natif d’Avranches, mort le 12 novembre 1652) avait obtenu le troisième lieu (sur six) de la licence (v. note [8], lettre 3) de 1648, puis été reçu docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en janvier 1649. C’était lui qui avait disputé le 14 mars 1647, sous la présidence de Guy Patin, la fameuse question cardinale sur la Sobriété, qui avait valu à son auteur un procès contre les apothicaires (v. note [6], lettre 143).

Par « mener la brigue de M. de Montigny », Patin voulait sans doute dire le seconder pour obtenir la permission de disputer ses trois actes de doctorat, mais je n’ai rien trouvé dans les Comment. F.M.P. de 1648 (tome xiii) qui fasse état d’oppositions qu’il y aurait rencontrées.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 11 juillet 1648, note 3.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0157&cln=3

(Consulté le 03/03/2024)

Licence Creative Commons