À Johann Georg Volckamer, le 16 janvier 1654, note 3.
Note [3]

Bellone était la déesse romaine de la guerre : sœur ou épouse de Mars (v. note [16], lettre de Samuel Sorbière écrite au  printemps 1651), elle conduisait son char.

Depuis la fin de la Fronde (été 1653), la France restait engagée dans sa guerre contre l’Espagne, qu’elle menait sur trois fronts : Flandres, Italie (Milanais) et Catalogne.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, le 16 janvier 1654, note 3.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1062&cln=3

(Consulté le 17/07/2024)

Licence Creative Commons