Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Patiniana I‑1 (1701)
Note [30]

« Il a été jésuite et enseigna la rhétorique à Milan, à l’âge de 20 ans ; mais étant malade, il a alors quitté la Compagnie. »

V. note [47], lettre 216, pour Claude-Gaspard Bachet de Méziriac, qui ne vint jamais à bout de sa traduction française des œuvres de Plutarque ; celle de Jacques Amyot (Paris, 1565) restait la référence au xviie s. (v. note [6], lettre 116).

Cet article du Patiniana I‑1 est semblable à celui du Borboniana 1 manuscrit sur le même sujet (v. sa note [23]). Il figure dans le manuscrit de Vienne (page 24).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Patiniana I‑1 (1701). Note 30

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8196&cln=30

(Consulté le 01.10.2022)

Licence Creative Commons