À Charles Spon, le 16 novembre 1643, note 33.
Note [33]

« de quel genre, de quel endroit ? »

Joannes Benedictus Sinibaldus (Giovanni Benedetto Sinibaldi, 1594-1658), médecin de Rome, a laissé quelques ouvrages dont la :

Io. Benedicti Sinibaldi Leonissani Archiatri, et in Romano Archigymnasio Medicinæ Practicæ Professoris, Geneanthropeiæ sive de Hominis Generatione Decatheucon, ubi ex ordine quæcunque ad Humanæ generationis lturgiam, eiusdemque Principia, Organa, Tempus, Usum, Modum, Occasionem, Voluptatem, aliasque omnes affectiones, quæ in aphrodisiis accidere quoquomodo solent, ac possunt dedita Opera plene, methodice, et iucunde pertractantur. Opus nimirum Philosophis, Philiatris, Philomusis apprime utile…

[Dix livres de la Généanthropie, ou de la génération de l’homme, par Io. Benedictus Sinibaldus, archiatre natif de Leonessa {a} et professeur de médecine pratique en l’Université de Rome. Dans l’ordre, y est entièrement traité, avec grand soin, méthode et bonheur, tout ce qui touche en quelque façon, en matière de relations amoureuses, au culte de la reproduction de l’homme : principes, organes, période, fonction, manière, occasion, volupté, et toutes autres inclinations. Ouvrage extrêmement utile aux philosophes, et à ceux qui aiment la médecine et les muses…] {b}


  1. Ville du Latium.

  2. Rome, Franciscus Caballus, 1642, in‑4o de 585 pages.

V. note [12], lettre 92, pour les Institutiones de Caspar Hofmann (Lyon, 1645).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 novembre 1643, note 33.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0097&cln=33

(Consulté le 21/04/2024)

Licence Creative Commons