À Charles Spon, le 16 novembre 1649, note 34.
Note [34]

Accommodés : débrouillés.

Neuf enfants naquirent du mariage (1607) de Jean ii Riolan avec Élisabeth Simon, six filles et trois fils :

  • le premier fils, Henri, né en 1608, mourut sans doute en bas âge ;

  • le deuxième, Philippe, né en 1615, était devenu abbé de Saint-Pierre de Flavigny (v. note [16], lettre 1020) ;

  • le troisième, de nouveau prénommé Henri, né en 1617, avocat, était alors le second des deux fils vivants ;

  • l’aînée des filles, Marguerite, était née en 1609 ; sa cadette, Élisabeth, en 1611.

La querelle qui s’engageait alors entre Jean ii et son fils Henri mena à un procès qui gâcha les vieux jours du père, et que Guy Patin a évoqué à plusieurs reprises dans la suite des lettres.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 novembre 1649, note 34.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0207&cln=34

(Consulté le 05/03/2024)

Licence Creative Commons