À Charles Spon, le 5 février 1658, note 36.
Note [36]

D’après ce qu’a écrit Charles Spon dans sa lettre datée du 12 février 1658 et les renseignements que m’a aimablement fournis l’historien lyonnais Yves Moreau (vBibliographie), ce marchand était Pierre Compain. Banquier qui avait ses affaires à Lyon et à Rome, il était frère du R.P. Mathieu Compain (v. note [1], lettre 803). Le Claude-Gaspard Compain qui figure à l’année 1675 dans le Journal des principales audiences du Parlement… (Paris, Jean de Nully, 1733, tome troisième, page 89) était probablement un fils de Pierre ; comme son père, il maniait des finances entre Lyon et l’Italie (où son correspondant était Jean Bouvier, banquier à Rome).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 5 février 1658, note 36.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0514&cln=36

(Consulté le 25/02/2024)

Licence Creative Commons