À Gilles Ménage, le 20 juillet 1651
Note [36]

Historiæ Francorum scriprores coætanei, ab ipsius gentis origine, ad Pipinum usque Regem. Quorum plurimi nunc primum ex variis Codicibus mss. in lucem prodeunt : alii vero auctiores et emendatiores. Cum epistolis Regum, Reginarum, Pontificum, Ducum, Comitum, Abbatum et aliis veteribus Rerum Francicarum Monumentis. Opera ac studio Andreæ Du Chesne Geographi Regii. Tomus i [Les écrivains contemporains de l’Histoire des Francs, depuis l’origine de ce peuple jusqu’au roi Pépin (dit le Bref, qui régna de 751 à 768). Les écrits de nombre d’entre eux, tirés des manuscrits, paraissent pour la première fois ; ceux des autres sont fort corrigés et augmentés. Avec les lettres de rois, de reines, de papes, de ducs, de comtes, d’abbés et avec d’autres mémoires anciens sur l’Histoire des Francs. Par les soins et les travaux d’André Du Chesne (Andreas Chesneus ou Querneus, L’Île-Bouchard 1584-Paris 1640, géographe et historien). Tome i] (Paris, Sébastien Cramoisy, 1636, in‑4o, page 215) :

Anno iv Cons. Iustini Iun. Aug. Ind. iii.
Hoc anno morbus validus, cum profluvio ventris, et variola, Italiam, Galliamque valde afflixit ; et animalia bubula per loca suprascipta maxime interierunt. Eo anno mortuus est Celsus Patricius.

[En la quatrième année du règne de Justinus Junior, mois d’août, 3e inscription. {a}
En cette année, une forte maladie a gravement affligé l’Italie et la France, avec flux de ventre et variole ; et les bovins périrent en grand nombre dans les susdits pays]. {b}


  1. Justinus Junior est un empereur byzantin qui régna sous le nom de Justin ii de 565 à 578 ; ce qui date ce passage de l’an 569.

  2. La source indiquée dans la table qui se trouve au début de l’ouvrage est l’Appendice de la Marii Aventicensis seu Lausanensis episcopi Chronicon. A tempore, quo Prosper Aquitanus desinit, usque ad annum vulgaris Æræ dlxxxi. Ex pervetusto Cod. Ms. Petri Francisci Chiffletii Societatis Iesu nunc primum in lucem editum [Chronique de Marius, évêque d’Avenches, autrement dit Lausanne. Depuis la mort de Prosper d’Aquitaine à l’an 581 de notre ère. Provenant d’un très vieux manuscrit de Pierre-François Chifflet, de la Société de Jésus, ici mis en lumière pour la première fois].
    Avenches est une ville du canton de Vaud, proche du lac de Morat, une centaine de kilomètres au nord-est de Lausanne. Marius d’Avenches en fut le dernier évêque, de 573 à sa mort, en 593. Natif d’Autun, il est surtout connu pour sa Chronique qui prolongeait celle de Prosper d’Aquitaine (Prosper Tiro, mort vers 390), disciple d’Augustin d’Hippone et lui-même continuateur de la Chronique universelle de saint Jérôme.


Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Gilles Ménage, le 20 juillet 1651. Note 36

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1019&cln=36

(Consulté le 16.09.2019)

Licence Creative Commons