À Charles Spon, le 26 juillet 1658
Note [39]

Mathurin Mangot, abbé commendataire des abbayes de Sainte-Colombe-les-Sens et Saint-Maurin-en-Agenois, prieur de Bouchedaigre, seigneur de Rochevert, conseiller aumônier ordinaire du roi, avait été reçu conseiller au parlement de Bordeaux en 1645 puis maître des requêtes l’année suivante (Popoff, no 1657). Il était le plus jeune des quatre fils du garde des sceaux Claude i Mangot (v. note [5], lettre 405), mais Guy Patin a barré « fils ou » qu’il avait d’abord écrit devant « petit-fils ».

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 juillet 1658. Note 39

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0532&cln=39

(Consulté le 02.04.2020)

Licence Creative Commons