À Claude II Belin, le 10 septembre 1636
Note [4]

« Il était parisien d’origine, et différent de votre Troyen, qui mourut en 1625. »

Ce second Jean Martin, natif de Troyes, et donc compatriote de Claude ii Belin, avait été reçu docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en 1616, après avoir été professeur royal de langue arabe. Claude-Pierre Goujet (v. supra note [3]) lui a consacré un article (tome troisième, pages 269‑270) : il le dit avoir occupé cette chaire de 1601 à 1611, mais ajoute que, selon Guillaume Duval (Paris, 1644, v. note [49], lettre 549), il « n’a été vu, ni ouï, ni admis au Collège royal sous le titre et qualité de professeur royal en arabe, encore que quelques-uns assurent qu’il en a obtenu les lettres, mais qui sont tenues < pour > informes et apocryphes, la réception et fonctions n’étant point ensuivies ».

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 10 septembre 1636. Note 4

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0031&cln=4

(Consulté le 03.12.2022)

Licence Creative Commons