À Claude II Belin, le 8 février 1646
Note [4]

Auxerre (Yonne) est une ville épiscopale de Bourgogne située sur l’Yonne.

Panurge (du grec panourgos, bon à tout, rusé, trompeur) est un personnage célèbre de Rabelais, qui figure dans tous ses livres à l’exception de Gargantua. La locution « moutons de Panurge » est toujours en usage courant pour désigner les gens qui suivent aveuglément l’exemple des autres (v. note [28], lettre 413).

On connaît moins aujourd’hui l’antonomase qui a transformé le nom propre, Panurge, en nom commun, panurge, pour qualifier une personne rusée ou fourbe, mais aussi qui se mêle de savoir tout faire. Tel est le sens du mot que Guy Patin utilisait ici pour médire des jésuites. L’allusion à leur confrère fou d’Auxerre demeure opaque.

Dans ses lettres latines, Patin s’est aussi servi du mot panurge pour brocarder Mazarin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 8 février 1646. Note 4

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0132&cln=4

(Consulté le 28.01.2023)

Licence Creative Commons