À Charles Spon, le 5 novembre 1649, note 4.
Note [4]

Depuis 1643 (mort de Louis xiii), le Conseil des affaires ou Conseil secret, avait pris le nom de Conseil d’en haut ou Conseil d’État. Il s’occupait des affaires générales, aux côtés des autres parties du Conseil du roi, dont la répartition ne se stabilisa qu’après la prise du pouvoir par Louis xiv (1661) : Conseil des finances, Conseil privé (v. note [7], lettre 137), encore nommé Conseil des parties ou Grand Conseil (section judiciaire, v. note [23], lettre 222), Conseil de conscience, Conseil des dépêches…

Mazarin, principal ministre, dirigeait le Conseil d’en haut, que présidait la régente et où siégeaient les premiers princes du sang (Monsieur et Monsieur le Prince), le chancelier et les ministres (le ou les surintendants des finances, le garde des sceaux quand ce n’était pas le chancelier qui avait les sceaux).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 5 novembre 1649, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0205&cln=4

(Consulté le 04/03/2024)

Licence Creative Commons