À Claude II Belin, le 25 décembre 1660
Note [4]

Malta vetus et nova a Burchardo Niderstedt Holsato adornata. Auspiciis et iussu Christophori Casparis liberis baronis a Blumenthal edita [Malte ancienne et moderne, ornée par Burchard Niderstedt natif du Holstein. Éditée sur l’ordre et sous les auspices de Christoph Caspar comte de Blumenthal] (Helmstedt, Henning Müller, 1660, in‑fo).

Malte est une île de la Méditerranée, entre la Sicile et la Tunisie, qui était alors une possession des chevaliers de Malte (v. note [3], lettre 47) à qui Charles Quint l’avait donnée en 1530 après la prise de Rhodes par les Turcs.

Burchard Niderstedt, diplomate allemand, membre de l’Ordre de Malte en 1652, mort vers 1684, avait visité Malte lors d’une de ses missions. En 1659, il avait été appelé à la cour de Brandebourg au titre de conseiller ; il y fit la connaissance du baron Blumenthal, diplomate au service du Grand Électeur, qui lui commanda cette description de l’île.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 25 décembre 1660. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0659&cln=4

(Consulté le 27.02.2021)

Licence Creative Commons