À Charles Spon, le 25 octobre 1652
Note [40]

V. notes [147], lettre 166, pour Pierre Viole et [13], lettre 202, pour Antoine Fouquet de Croissy.

Jean-Pierre Martineau, fils d’un trésorier des parties casuelles, avait été reçu conseiller au Parlement en 1642, en la première Chambre des requêtes du Palais. Il avait épousé Françoise de Bordeaux, fille de Guillaume de Bordeaux, surintendant de la Maison de Monsieur. Il mourut doyen des Requêtes en juin 1689 (Popoff, no 1688).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 25 octobre 1652. Note 40

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0294&cln=40

(Consulté le 16.05.2021)

Licence Creative Commons