À Charles Spon, le 30 janvier 1654
Note [40]

La suite de l’affaire est narrée dans la lettre à Charles Spon du 6 mars 1654, v. note [28], lettre 342. Ce conseiller clerc au parlement de Rouen se nommait François Le Noble. Son assassinat donna lieu à la publication de deux pièces :

  • Factum pour damoiselles Marthe et Louise Toucques, filles majeures… défenderesses et accusées, contre Me Louis Le Noble, auditeur en la Chambre des comptes de Normandie, Guillaume et François Le Noble, (frère et) neveux de défunt M. Me François Le Noble, vivant conseiller du roi au parlement de Rouen, demandeurs et accusateurs (sans lieu ni nom, 1653 ?, in‑fo) ;

  • Factum du procès criminel pour Me Louis Le Noble, conseiller du roi et auditeur en sa chambre des comptes de Normandie, et consorts, frère et neveux de feu messire François Le Noble, vivant conseiller du roi en ses conseils d’État et privé, et au parlement de Rouen,… contre Marie et Anne Vauvray, sœurs, Marthe et Louise Toucques, aussi sœurs, Philippe Moreau, Françoise Moreau, sa fille, et Jean Chapus, tous prisonniers… (sans lieu ni nom, 1654, in‑fo).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 30 janvier 1654. Note 40

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0337&cln=40

(Consulté le 07.12.2022)

Licence Creative Commons