À Charles Spon, le 16 août 1650
Note [44]

Ambourney-en-Bugey est l’autre nom d’Ambronay, dans l’Ain, à 5 kilomètres au nord d’Ambérieu-en-Bugey, à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Lyon ; elle était le siège de l’abbaye bénédictine Notre-Dame d’Ambronay, fondée au viiie s., qui fut ruinée lors de la Révolution.

Furetière a donné une définition précise de ce qu’était un nez polypeux (ou simplement polype) : « c’est une excrescence de chair qui vient dans les narines, qui nuit à la respiration et à la parole. Elle prend le plus souvent son origine des os cribleux [lame criblée de l’ethmoïde formant le plafond des fosses nasales]. Cette chair pend quelquefois jusque sur la lèvre, et croît aussi en derrière, bouchant le trou du palais, par où l’air et les excréments descendent du nez au détroit de la gorge, et quelquefois étrangle le malade. On la nomme ainsi, à cause de la ressemblance qu’elle a avec le pied du poulpe marin. » On donne aujourd’hui le nom de polype à toutes les tumeurs charnues des muqueuses.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 août 1650. Note 44

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0240&cln=44

(Consulté le 28.09.2020)

Licence Creative Commons