Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 10 manuscrit
Note [44]

Épigramme bilingue, carmen cxiii, livre v, page 310, des bien nommées Nugæ [Sornettes] de Nicolas Bourbon l’Ancien : {a}

In Morum.

Et vidi, et novi quendam cognomine Morum,
          Και τ’ουνοματου μαλ αξιομ.
Is, licet obscuris plane natalibus ortus,
          Σχεδοντε γηγενης βροτος,
Divitiis nuper magnis, et honoribus auctus,
          Της ψσουδομενης κακως τυχης,
In populum, regemque suum (quis crederet) egit
          Θεομισως και τυτυρανικως.
Audax usque adeo, ut de se sit dicere suctus,
          Μωρος και αμμοιρου μενω.
At nuper misero cervix est icta securi.
          Ω Μωρ’ ωκυμορε πομφολιξ.

[Contre More.

J’ai vu et connu un dénommé More : bien qu’il eût des origines fort obscures, {b} il accumula bientôt les richesses et les grands honneurs, et (qui le croirait ?) il agit avec tant d’audace contre son peuple et contre son roi qu’on dit de lui qu’il les avait sucés jusqu’à la moelle ; mais un coup de hache trancha bientôt la tête de ce misérable]. {c}


  1. Lyon, 1538, v. supra note [39].

  2. Cela ne peut guère s’appliquer à Thomas More, car il était fils de Sir John More, juriste et juge londonien de grand renom et de belle fortune.

  3. Nicolas Bourbon l’Ancien devait avoir embrassé la Réforme avec la plus grande ferveur pour versifier si méchamment sur Thomas More, un de ses contemporains qui fut appelé aux plus hautes fonctions de la Couronne anglaise, et qui connut un destin si injuste. Cette probabilïté explique sans doute pourquoi Bourbon le Jeune n’a cité que le premier vers de l’épigramme, bien loin de s’imaginer que, quatre siècles plus tard, tout curieux pourrait trouver les cinq autres en quelques minutes, cum araneo [à l’aide d’un ordinateur connecté à la Toile (d’araignée, web)].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 10 manuscrit. Note 44

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8211&cln=44

(Consulté le 26.06.2022)

Licence Creative Commons