À Heinrich Meibomius, le 1er avril 1665, note 5.
Note [5]

« car les chiens et les porcs n’ont pas du tout la même odeur » (Plaute, v. note [8], lettre latine 341).

V. note [11], lettre 792, pour les deux éditions (anonymes et non pseudonymes) du Satyricon de Pétrone avec le fragment que Pierre Petit avait mis au jour, parues en 1664 à Padoue, puis à Paris par Jacques Mentel.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Heinrich Meibomius, le 1er avril 1665, note 5.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1379&cln=5

(Consulté le 21/04/2024)

Licence Creative Commons