À Sebastian Scheffer, le 29 octobre 1668
Note [5]

V. note [6], lettre 799, pour le mot calamité (calamitas en latin) appliqué à l’hématome sous-dural traumatique qui avait tué le malheureux petit garçon de Sebastian Scheffer. On employait, me semble-t-il, ce nom par émouvante allusion au blé en herbe que la violence du vent et de la grêle a couché et haché, ruinant tout espoir de moisson, à l’instar de l’enfant brutalement emporté par un coup sur la tête qui ne deviendrait jamais grand pour combler les rêves de ses parents, plutôt qu’au caractère irrémédiable des fractures du crâne compliquées d’hématome intracrânien, comme disait ici Guy Patin.

Il avait félicité Sebastian Scheffer pour la naissance du garçonnet dans sa lettre du 24 mai 1665.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 29 octobre 1668. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1493&cln=5

(Consulté le 18.01.2020)

Licence Creative Commons