De Charles Spon, le 15 janvier 1658, note 5.
Note [5]

Vers héroïques : « vers alexandrins de 12 à 13 syllabes, parce que les poèmes héroïques en sont composés » (Furetière).

Προγνωστικον [Le Pronostic] est un traité hippocratique majeur et tenu pour absolument authentique. Κοακας προγνωσας [Les Prénotions coaques (de Cos)] en sont un développement tardif rédigé par d’autres mains. En bon traducteur et commentateur, Charles Spon allait d’ailleurs expliquer à Guy Patin qu’il se servait des secondes pour éclaircir le sens du premier.

V. note [8], lettre 324, pour deux autres poèmes héroïques de Spon sur la myologie.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Charles Spon, le 15 janvier 1658, note 5.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9031&cln=5

(Consulté le 27/02/2024)

Licence Creative Commons