À Charles Spon, le 20 mars 1649
Note [57]

Albert Kyper (Königsberg, Prusse 1605-Leyde 15 décembre 1655), docteur en médecine de Leyde, avait reçu en 1646 une chaire de physique et de médecine à Breda quand le prince Frédéric-Henri de Nassau y fonda une faculté. Deux ans après, il avait été nommé professeur de médecine à Leyde (J. in Panckoucke).

Kyper était un zélateur de la circulation du sang. Guy Patin citait ici deux de ses ouvrages :

  • Institutiones physicæ ;

    [Principes de physique] ; {a}

  • Methodus medicinam rite discendi et exercendi.

    [Méthode pour enseigner et exercer la médecine selon les règles]. {b}


    1. Tomus Prior [Premier tome], Leyde, Franciscus Moiardus et Adrianus Wyngaerden, 1645, in‑12 de 599 pages ; In fine adjecta est Confutatio Pseud-Apologematis, quod Plempius Fundamentis suis Medicinæ subjunxit [À la fin a été ajoutée une Réfutation de la Pseudo-apologie, que (Vopiscus Fortunatus) Plempius a adjointe à ses Fondements de la médecine] (Louvain, 1638, v. note [10], lettre 482).

      Tomus Posterior [Second tome], ibid. et id. 1646, in‑12 de 724 pages.

    2. Leyde, Hieronymus de Vogel, 1643, in‑12 de 320 pages ; v.  la notule {b} de la susdite note [10] pour la querelle que cet ouvrage déclencha aussi entre Kyper et Plempius.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 20 mars 1649. Note 57

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0166&cln=57

(Consulté le 27.01.2023)

Licence Creative Commons