À André Falconet, le 5 novembre 1660, note 6.
Note [6]

Rassis : « ce qui n’est point ému, ni troublé de passion. Parler de sens rassis, c’est parler sagement et avec connaissance » (Furetière). Guy Patin faisait allusion à l’exécution à Londres de dix régicides, à la fin d’octobre, qui furent pendus puis écartelés, à Charing Cross ou à Tyburn.

Celui qu’il appelait le ministre était Hugh Peter (ou Peters ; Fowey, Cornouailles 1598-Londres 26 octobre 1660). Pasteur puritain de l’Église anglicane, prêcheur fanatique des armées républicaines, Peter était resté un indéfectible allié de Cromwell, dont il avait prononcé l’oraison funèbre. Absent lors de l’exécution de Charles ier en 1649, on l’avait accusé de s’être caché sous le masque du bourreau qui trancha la tête du roi (v. note [118], lettre 166) (Plant).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 5 novembre 1660, note 6.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0648&cln=6

(Consulté le 25/06/2024)

Licence Creative Commons