À André Falconet, le 17 mai 1661, note 6.
Note [6]

« la pharmacie de l’âme [grec et latin] » : ψυχης ιατρειον est une inscription qui se trouvait au fronton de la bibliothèque sacrée du temple funéraire de Ramsès ii, aux dires d’Hécatée d’Abdère (historien grec contemporain d’Alexandre et du premier Ptolémée), repris par Diodore de Sicile (v. note [33] du Borboniana 3 manuscrit) dans sa Bibliothèque historique.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 17 mai 1661, note 6.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0696&cln=6

(Consulté le 03/03/2024)

Licence Creative Commons