À André Falconet, le 24 octobre 1662
Note [6]

Ces trois filles du second lit du duc d’Orléans, avec Marguerite de Lorraine, étaient :

  • Marguerite-Louise, l’aînée (1645-1721 ; v. note [4], lettre 480), qui avait épousé en 1661 Cosme iii de Médicis, grand-duc de Toscane ;

  • Élisabeth-Marguerite (1646-1696), Mlle d’Alençon, la deuxième (et non la troisième comme disait ici Guy Patin), qui ne se maria pas avec le prince Christian, héritier du Danemark (v. note [13], lettre 748), mais en mai 1667, avec Louis-Joseph de Lorraine, duc de Guise (v. note [3], lettre 911) ;

  • Françoise-Madeleine (1648-1664), Mlle de Valois, la troisième (et non la seconde), qui se maria en effet, en 1663, avec Charles-Emmanuel ii de Savoie.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 24 octobre 1662. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0735&cln=6

(Consulté le 28.02.2020)

Licence Creative Commons