À André Falconet, le 13 février 1665
Note [6]

André Le Fèvre d’Ormesson (1576-1665), conseiller au Grand Conseil, puis maître des requêtes en 1605 et enfin conseiller d’État, avait eu deux fils : Nicolas, père minime (v. note [10], lettre 573), et Olivier, magistrat et mémorialiste (v. note [18], lettre 735). André mourut le 2 mars 1665, doyen et conseiller d’honneur du Parlement de Paris (Popoff, no 1183).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 13 février 1665. Note 6

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0811&cln=6

(Consulté le 09.02.2023)

Licence Creative Commons