À André Falconet, le 8 mai 1665
Note [6]

Armand-Jean (v. note [16], lettre 336) était le second des deux fils de Jean de Mauvillain, chirurgien juré demeurant à Paris, rue de la Calandre (sur l’île de la Cité), natif de Meslay en Poitou, mort en 1657, et de Marguerite Cardinal, mariés à Paris en 1613. Jean avait été attaché en qualité de chirurgien à la Maison de Gaston d’Orléans.

Les biographes ont rapporté que Jean avait été bibliothécaire du cardinal de Richelieu, mais Christian Warolin n’en a trouvé aucun indice probant. Le même auteur a mis en doute le fait qu’Armand-Jean eût été filleul de Richelieu (page 116) :

« Il n’est pas impossible qu’à l’occasion d’une transcription d’acte, le matronyme “ Cardinal ”, qu’aucun des trois auteurs précités {a} ne connaissait, ait été à l’origine d’une regrettable confusion. »


  1. Éloy, Maurice Raynaud, Ganière.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 8 mai 1665. Note 6

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0822&cln=6

(Consulté le 09.02.2023)

Licence Creative Commons