Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-7
Note [6]

Interprétation enjolivée de Suétone, Vie de Caligula, {a} chapitre lii :

Vestitu calciatuque et cetero habitu neque patrio neque civili, ac ne virili quidem ac denique humano semper usus est. Sæpe depictas gemmatasque indutus pænulas, manuleatus et armillatus in publicum processit; aliquando sericatus et cycladatus ; ac modo in crepidis vel coturnis, modo in speculatoria caliga, nonnumquam socco muliebri ; plerumque vero aurea barba, fulmen tenens aut fuscinam aut caduceum deorum insignia, atque etiam Veneris cultu conspectus est. Triumphalem quidem ornatum etiam ante expeditionem assidue gestavit, interdum et Magni Alexandri thoracem repetitum e conditorio eius.

« Ses vêtements, sa chaussure et sa tenue en général n’étaient ni d’un Romain ni d’un citoyen, ni même d’un homme. Souvent il endossait des casaques bigarrées et couvertes de pierreries, et se montrait ainsi en public avec des manches et des bracelets. Quelquefois il portait des robes de soie arrondies et traînantes. Il mettait tour à tour des sandales ou des cothurnes, des chaussures militaires ou des brodequins de femme. D’ordinaire il paraissait avec une barbe d’or, tenant en main les insignes des dieux, la foudre, {b} le trident ou le caducée. On le vit aussi avec les attributs de Vénus. Il portait habituellement les ornements du triomphe, même avant son expédition, et de temps en temps la cuirasse {c} d’Alexandre le Grand qu’il avait fait tirer de son tombeau. » {d}


  1. V. note [8] du Borboniana 2 manuscrit.

  2. Mot employé au masculin dans L’Esprit de Guy Patin, à l’ancienne mode.

  3. Thorax en latin, qu’on voit traduit par corselet, « léger corps de cuirasse » (Furetière), dans le Faux Patiniana.

  4. Traduction de Th. Cabaret-Dupaty, 1893.

Neptune, dieu romain des eaux, assimilable au Poséidon des Grecs, était fils de Saturne (v. note [31] des Deux Vies latines de Jean Héroard), et frère de Jupiter et de Pluton.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-7. Note 6

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8220&cln=6

(Consulté le 28.01.2023)

Licence Creative Commons