De Samuel Sorbière, le 27 mai 1646
Note [6]

Sur le sujet en discussion, Philippe Codurc, calviniste français converti au catholicisme (v. note [52], lettre 336), avait publié De Missæ Sacrificio, deque corporis et sanguinis Christi in Eucharistia vera præsentia (Paris, M. Soly, 1645, in‑4o), avec sa traduction en français : Du Sacrifice de la Messe, et de l’oblation du corps et du sang de N.S. Jésus-Christ, en la Sainte Eucharistie (Paris, J. Bessin, 1645, in‑8o).

Dix ans plus tard a paru son Antithèse de la Cène de Notre Seigneur Jésus-Christ. Et de la Cène calvinienne avec son formulaire. Pour servir de réponse aux railleries satiriques d’un parasite masqué de la Religion prétendue réf. contre le nom de Messe (Montpellier, Daniel Pech, 1655, in‑8o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Samuel Sorbière, le 27 mai 1646. Note 6

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9091&cln=6

(Consulté le 02.02.2023)

Licence Creative Commons