À Claude II Belin, le 14 mars 1657
Note [7]

Rerum Scoticarum Historia, libris xx descripta, qui Regionum situs, quod soli cælique sit ingenium, quæ vetusta gentis nomina, mores, leges, et instituta, quique primi cultores fuerunt insularum, quæ veteribus Britanniæ vocantur, a primordio repetens : Item Regum a Fergusio, primo Scotorum regni conditore, in præsens usque deductam recensionem, singulorum vero vitas, mores, res, bello paceque gestas, vitæque exitus, observata temporum serie, tum perpetuis familiarum in imperio successionibus adnotatis, complectens. Auctore Georgio Buchanano Scoto. Accessit de Jure Regni apud Scotos Dialogus, eodem auctore. Cum indice rerum et verborum locupletissimo.

[Histoire des affaires d’Écosse, présentée en 20 livres présentant, depuis les origines, quels ont été la situation de ses régions, la qualité de son sol et de son ciel, les anciens noms de son peuple, ses coutumes, ses lois et ses institutions, et les premiers habitants des îles que les Aciens appellaient les Bretagnes ; et contenant aussi la liste chronologique de ses rois tenue depuis Fergus, fondateur du royaume d’Écosse, {a} jusqu’au temps présent, avec les vies de chacun d’entre eux, leurs mœurs, les actes qu’ils ont accomplis en temps de guerre et de paix, leurs trépas, ainsi que la succession annotée des dynasties au pouvoir. Par George Buchanan, {b} Écossais. Avec, du même auteur, le Dialogue sur le droit de la Couronne chez les Écossais, et un très riche index des matières et des mots]. {c}


  1. Fergus ier de Dal Riada, roi légendaire mort en 501.

  2. Mort en 1582, v. note [11], lettre 65.

  3. Francfort, Ioannes Wechelus, 1584, in‑8o de 723 pages, avec annexes ; dédiée au roi Jacques vi d’Écosse, devenu en 1603 Jacques i e, roi de Grande-Bretagne (v. note [17], lettre 287) ; première édition à Édimbourg, Alexander Arbuthnetus, 1582, in‑4o de 498 pages (sans le Dialogus, précédemment publié seul, ibid. 1579).

    Guy Patin pouvait posséder la réédition d’Amsterdam, Ludovicus Elzevirius, 1643, in‑8o de 710 pages.


Jugée chauvine, et trop partisane en faveur des Stuart et des protestants, l’Histoire de Buchanan n’en est pas moins très instructive et roborative ; elle a éclairé plusieurs notes de notre édition.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 14 mars 1657. Note 7

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0470&cln=7

(Consulté le 01.02.2023)

Licence Creative Commons