À Charles Spon, le 26 juillet 1661, note 7.
Note [7]

Le roi Henri iii avait créé cette charge de la Couronne en 1581 et l’avait attribuée au premier duc d’Épernon, Jean-Louis de Nogaret de La Valette (v. note [12], lettre 76), père de Bernard. Le colonel général attribuait toutes les charges qui vaquaient dans l’infanterie française avec droit de justice sur la vie et l’honneur des gens de guerre. Les revenus du colonel général étaient considérables et le respect qu’on lui témoignait, extraordinaire : la garde était montée devant son logis par deux compagnies avec le drapeau et le tambour battait toutes les fois qu’il entrait ou sortait. Les excès de ces prérogatives et le besoin d’argent déterminaient Louis xiv à supprimer la charge à la mort de son titulaire, alors Bernard de Nogaret. Le Régent, Philippe d’Orléans, la fit rétablir en faveur de son fils, Louis, en 1721 ; sa démission en 1730 mena à la suppression définitive de la charge.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 juillet 1661, note 7.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0709&cln=7

(Consulté le 13/04/2024)

Licence Creative Commons