De Thomas Bartholin, le 18 octobre 1662
Note [7]

Dans sa lettre du 25 septembre 1662 (v. sa note [2]), Thomas Bartholin a déjà parlé de la cystotomie et cité le livre v, De Lithotomia vesicæ [Extraction de la pierre vésicale] (improprement appelée lithotomie) des Opera omnia [Œuvres complètes] (Francfort, 1646) de Guillaume Fabrice de Hilden sur la taille franconienne (ou haut appareil).

  • Le chapitre xvi (pages 730‑732) est intitulé De quarto operandi modo in Lithotomia usitato qui merito Lithotomia Franconiana appellari potest [Quatrième manière d’opérer employée dans la lithotomie, qu’on peut à juste titre appeler Lithotomie franconienne]. {a}

  • Dans le chapitre xvii (pages 732‑733), De quinto operandi modo, qui præfato quoque Petro Franco adscribitur [Cinquième manière d’opérer employée dans la lithotomie, qu’on attribue, comme la précédente, à Pierre Franco], se lisent ces deux phrases qui expliquent le propos de Thomas Bartholin :

    Ex his Vir celeberrimus atque doctissimus Dom. Franciscus Roussetus lib. de partu Cæsareo sectione 3. capite 6. et 7. concludere voluit, semper Calculum eo in loco exsecandum esse, illudque minore cum periculo fieri posse. Lithotomiam proinde illam Franconianam vocat ; cum tamen Dn. Francus eam minime ad imitationem præscripserit, sed expresse in libro suo, se stolide egisse fateatur, adeoque unumquemque, ne ipsum hac in parte imitetur, sed præcedentem Operandi modum amplectatur, hortetur, nec immerito quidem.

    [Là-dessus, le très célèbre et très savant M. François Rousset, en son livre sur l’enfantement césarien (3e section, chapitres 6 et 7), a voulu conclure qu’un calcul placé en cet endroit {b} doit toujours être extirpé et que cela peut se faire sans grand péril. Ensuite, il lui donne le nom de section franconienne, bien que M. Franco n’ait guère incité à l’employer, mais avoué expressément dans son livre avoir agi sottement, afin que ni lui-même ni nul autre ne reproduise cette manière faire, mais en se tenant fermement et en exhortant et incitant à la précédente manière d’opérer, et ce à juste titre]. {c}


    1. Emploi incorrect du mot lithotomie (section de la pierre) au lieu de cystotomie (section de la vessie pour en extraire la pierre).

    2. Dans le col de la vessie.

    3. La cystotomie classique (petit appareil) abordait le calcul par voie basse (périnéale), et non haute (sus-pubienne, dite franconienne).

      Pierre Franco conclut la seconde partie du chapitre xxxii intitulée Autre façon de tirer la pierre avec tenailles (avec large incision de la vessie au niveau de son col) de son Traité des hernies… (Paris, 1561, v. note [61], lettre 183, page 133) par ces mots :

      « Je trouve cette façon de procéder assez fâcheuse, pour autant qu’il faut nécessairement faire grande ouverture et demeurer longtemps à faire l’opération, et nommément si la pierre est grosse ou rogneuse ; laquelle chose est à craindre pource que la force du patient peut être prosternée [renversée] ou bien demeurer entre les mains du Maître [provoquer la mort du patient], tant à raison de la douleur que de la grande fluxion du sang, car on ne peut pas empêcher ces choses. Je trouve meilleur (comme j’ai fait plusieurs fois) de le faire en deux fois, ainsi que montrerai au chapitre suivant, au plaisir de Dieu, lequel faut prier vouloir conduire l’œuvre. »


Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Thomas Bartholin, le 18 octobre 1662. Note 7

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9078&cln=7

(Consulté le 30.11.2022)

Licence Creative Commons