À Claude II Belin, le 25 octobre 1641, note 8.
Note [8]

L’auteur de ce livre est Joseph de Lapise, seigneur de Maucoil (Orange vers 1589-1648). D’abord notaire, il était ensuite devenu garde des archives et greffier du parlement d’Orange. Son Tableau de l’histoire des princes et principauté d’Orange, divisé en quatre parties, selon les quatre races qui y ont régné depuis 793 (La Haye, Théodore Maire, 1638, in‑fo, pour la première édition), ouvrage rempli de fastidieuses digressions, est néanmoins recherché à cause de sa rareté et des gravures qu’il contient (G.D.U. xixe s.).

Fondée au xiie s. la principauté d’Orange formait un petit État de 12 kilomètres du nord au sud sur 25 kilomètres d’ouest en est, centré sur sa capitale et enclavé dans le Comtat-Venaissin (aujourd’hui le département du Vaucluse, v. note [10], lettre 601). Comptant environ 5 000 habitants, en majorité protestants, elle appartenait aux Nassau depuis 1530, c’est-à-dire aux Provinces-Unies depuis 1581 (stathoudérat de Guillaume le Taciturne, v. notule {d}, note [2], lettre latine 452). C’était un évêché suffragant d’Arles ; il s’y trouvait une université, créée au xiiie s. et rétablie en 1563 par l’empereur Charles iv, et un parlement fondé au xve s. Menacée lors de chaque guerre franco-hollandaise, Orange fut définitivement annexée à la France en 1713.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 25 octobre 1641, note 8.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0062&cln=8

(Consulté le 15/04/2024)

Licence Creative Commons