À Hugues de Salins, le 18 février 1658
Note [8]

« qui fut un pur empirique, militaire et botaniste » : v. note [7], lettre 103, pour la double carrière, militaire et médicale, de Dioscoride (dont je n’ai pas trouvé le passage sur la limaille d’acier dans les obstructions des viscères).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues de Salins, le 18 février 1658. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0515&cln=8

(Consulté le 23.01.2021)

Licence Creative Commons