De Charles Spon, le 21 novembre 1656
Note [8]

V. notes [10], lettre 113, pour la conversion du calviniste Lazare Meyssonnier au catholicisme en 1644 et [3], lettre 125, pour une précédente mention de son épouse. Charles Spon aurait avec soulagement vu « ledit pèlerin » abandonner le Collège des médecins de Lyon pour jouir d’une bonne abbaye.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Charles Spon, le 21 novembre 1656. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9003&cln=8

(Consulté le 14.07.2020)

Licence Creative Commons