De Christiaen Utenbogard, le 21 août 1656
Note [8]

Dans la mythologie grecque, Xénoclée, prêtresse d’Apollon (v. note [8], lettre 997) et pythie de Delphes, prononçait ses oracles assise sur un trépied. Hercule (v. note [3], lettre de Reiner von Neuhaus, le 21 octobre 1663) le lui enleva parce qu’elle ne voulait pas répondre à ses interrogations. Furieux de l’affront, Apollon descendit de l’Olympe et engagea un combat avec Hercule ; Zeus sépara les deux lutteurs, il les força à se serrer la main et Hercule rendit son trépied à la devineresse (féminin de devin attesté par Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Christiaen Utenbogard, le 21 août 1656. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9065&cln=8

(Consulté le 23.09.2020)

Licence Creative Commons