Autres écrits : Une thèse cardinale de Guy Patin :
« La Sobriété » (1647), note 95.
Note [95]

La « massue d’Hercule qui vient heureusement à bout de toutes les maladies », clava Herculis [qua] omnes morbi feliciter debellantur, figure dans la lettre latine que Guy Patin a écrite à Christiaen Utenbogard le 28 mars 1664 {a} et renvoie à Hercules Alexicacos. {b}

Outre son sens mythique, clava Herculis est le nom latin du nénuphar, plante dont la racine était dotée de nombreuses vertus médicinales : {c} Patin pouvait aussi y faire ici allusion.


  1. V. sa note [7].

  2. V. note [2], lettre latine 376.

  3. V. note [13], lettre de François Teveneau datée du 25 février 1657.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Une thèse cardinale de Guy Patin :
« La Sobriété » (1647), note 95.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8223&cln=95

(Consulté le 21/06/2024)

Licence Creative Commons