À Hugues II de Salins, le 15 novembre 1657
Note [a]

Ms BnF no 9357, fos 271‑272 et 279, « À Monsieur/ Monsieur de Salins le puîné,/ Docteur en médecine,/ À Beaune » ; Chéreau nos xiv et xv (pages 27‑30). Chéreau donne ici deux lettres : la première (no xiv) n’a pas de date ni de fin, mais Chéreau pense qu’elle est « certainement du mois de septembre 1657 » ; la seconde (no xv) n’a pas de début et porte la date du jeudi 15 novembre. Le dernier paragraphe de la lettre xiv dit que le roi est à Vincennes et que la pierre vésicale de Mazarin n’est qu’une fable (v. infra, note [35]). Cela autorise à la dater de novembre. On peut donc admettre que, malgré la discontinuité des feuillets du manuscrit, ces deux lettres n’en font qu’une.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues II de Salins, le 15 novembre 1657. Note a

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0503&cln=a

(Consulté le 10.12.2022)

Licence Creative Commons