De N. Le Clerc, le 13 juin 1657
Note [a]

Lettre autographe de N. Le Clerc : ms BIU Santé no 2007, fo 372 ro‑373 vo. Un commentaire encadré en tête de la lettre, écrit par une plume anonyme trempée dans une encre qui a pâli et bavé, est devenu partiellement illisible :

« N<ouve>lle curieuse méthode de se purger le ventricule : {a} voir un
livre nouveau composé par Domergue {b} qui […]
le soin de l’avoir présentée. » {c}


  1. L’estomac.

  2. Moyens faciles et assurés pour conserver la santé, et se garantir et guérir de beaucoup de maladies sans prendre aucun remède, accompagnés d’un raisonnement sur l’économie naturelle des esprits, et sur les conversions qui se font dans les éléments de l’air en l’eau, et de l’eau en l’air, comme dans les corps animés. Par le Sieur Domergue (Paris, Denis Thierry, 1687, in‑8o ; avec approbation d’Étienne Bachot, docteur en médecine de la Faculté de Paris, le 22 décembre 1686) : le procédé (un peu moins agressif que celui décrit par Le Clerc dans sa lettre) se trouve dans le chapitre intitulé Moyens pour tirer les eaux du corps (pages 32‑33).

  3. La fin de la transcription est lacunaire et incertaine. L’auteur de cette note manuscrite ne peut pas être François Henry (v. note [a], lettre de François-Philippe Boullanger, datée du 29 août 1654) car il était mort en 1686 (année précédant la parution du livre cité).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De N. Le Clerc, le 13 juin 1657. Note a

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9054&cln=a

(Consulté le 02.02.2023)

Licence Creative Commons