À Charles Spon, le 6 janvier 1654

Note [19]

Reveillé-Parise a remplacée cette fin de phrase calomnieuse par « quoiqu’il ait écrit un gros livre de Définitions de médecine » ; mais il confondait Jean iii Des Gorris avec son père, Jean ii, lequel avait donné trois rééditions des Definitionum medicarum libri viginti quatuor [Vingt-quatre livres de définitions médicales] de son propre père, Jean i Des Gorris (v. notes [11], lettre 117, pour celles de Francfort, 1578 et 1601, et [4], lettre 409, pour celle de Paris, 1622).

V. note [3], lettre 225, pour le petit Discours de Jean iii Des Gorris contre les charlatans (Paris, 1622), ce qui laisse sceptique sur les médisances de Patin à son endroit.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 6 janvier 1654, note 19.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0336&cln=19
(Consulté le 12.08.2022)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.