À Nicolas Belin, le 8 octobre 1655

Note [7]

« Le Pantoulidamas est l’œuvre ténébreuse d’un quelconque vaurien, tirant sa subsistance d’un talent d’entremetteur : “ pour faire fortune, honnêtement, ou sinon par quelque moyen que ce soit ” [Horace, v. note [20], lettre 181] ».

V. note [35], lettre 399, pour le Genius Pantoulidamas… (Paris, 1654) écrit par ceux de Montpellier pour riposter rudement à Charles Guillemeau et à ses compères parisiens. Un long extrait en est traduit et commenté dans Les deux Vies latines de Jean Héroard, premier médecin de Louis xiii (v. ses note [45][80]). Guy Patin accusait de nouveau l’un de ses intimes ennemis, Antoine Madelain (v. note [30] de L’ultime procès de Théophraste Renaudot…), d’en être l’auteur.


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Nicolas Belin, le 8 octobre 1655, note 7.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0419&cln=7

(Consulté le 20/04/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.