À Charles Spon, le 6 septembre 1658

Note [9]

Louis Fouquet (Paris 1633-1702), cinquième fils de François i et de Marie de Maupeou (v. note [5], lettre 800), était le filleul de son frère Nicolas, le surintendant des finances. Docteur en droit civil et canonique, Nicolas avait été, durant la Fronde, allié de Mazarin et ennemi de Retz qui l’appelait « le petit Fouquet ». Il avait été nommé évêque d’Agde en 1657, quand son frère aîné François ii (v. note [52], lettre 280) rendit cet évêché vacant pour devenir coadjuteur de Narbonne. Favorable à Port-Royal, Louis fonda en 1675 une sorte de gazette de l’épiscopat français qui porta successivement les noms de Nouvelles ecclésiastiques et à partir de 1689, de Mémoires ecclésiastiques (Dictionnaire de Port-Royal, pages 421‑422).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 6 septembre 1658, note 9.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0536&cln=9
(Consulté le 04.06.2020)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.