À André Falconet, le 9 mars 1661

Note [5]

Pierre Bara (ou Barra), agrégé au Collège de médecine de Lyon, ne s’est fait connaître que par son attachement acharné aux doctrines d’Hippocrate dont il admettait l’entière infaillibilité. Son enthousiasme lui a dicté de misérables productions littéraires :

Je n’ai pas trouvé trace des œuvres de Guillaume Rondelet qu’il aurait éditées.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à André Falconet, le 9 mars 1661, note 5.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0679&cln=5
(Consulté le 23.11.2020)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.