L. 306.  >
À Charles Spon,
le 16 février 1653

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

Monsieur, [a][1]

Le présent porteur que je vous adresse est un honnête homme nommé M. Érasme Bartholin, [2] fils de Gaspard [3] et frère de Thomas [4] qui ont écrit de l’anatomie[1] Il est mon bon ami, je vous le recommande, et vous prie de le servir et obliger, tum proprio nomine, tum meo[2] s’il a quelque besoin de votre secours en quelque façon. Il a désiré d’avoir l’honneur de vous voir et de vous saluer après m’avoir ouï parler de vous et de votre mérite ; et je pense aussi d’une autre part, si bene te novi[3] que vous ne serez pas marri de le connaître : il est fort savant et fort sage. Je ne vous dirai autre chose pour le présent, celle-ci est extraordinaire, d’autant que je ne puis savoir quand vous la recevrez. Aimez-moi, s’il vous plaît, toujours et croyez que je serai toute ma vie, Monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur,

Guy Patin.

De Paris, ce 16e de février 1653.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 février 1653

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0306

(Consulté le 09.12.2019)