L. 940.  >
À André Falconet,
le 4 août 1668

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

Monsieur, [a][1]

Il y a bien ici des gens qui parlent d’une nouvelle guerre, mais je crois que c’est qu’ils la désirent et qu’ils s’ennuient déjà de la paix car autrement, il n’y a nulle apparence. [1] Il est mort ici ce matin un vieux marchand de grande réputation âgé de près de 80 ans, nommé Robert Poquelin ; [2][2][3] et après midi, on a mis un tableau à la Croix du Trahoir [4] pour huit Normands qui ont fait un vol insigne de 28 000 livres entre Coutances [5] et Caen. [6] Ils sont condamnés comme insignes voleurs à être rompus tout vifs, [7] mais ils ne l’ont été qu’en peinture. On parle de M. le Prince [8] pour être roi de Pologne, mais le grand-duc de Moscovie [9] demande la couronne pour son fils aîné, [10] qui sera quelque jour grand-duc ; [11] et en cas de cette élection, il offre de se faire catholique romain. Il y a de la peste [12] à Rouen [13] en sept maisons, et en quatre à Reims ; [14] il n’y en a plus à Soissons. [15] On parle aussi du duc de Neubourg [16] pour roi de Pologne, [17] et du prince de Baden-Baden. [3][18] La querelle des jansénistes [19] et des jésuites [20] continue toujours, mais ceux-ci ne peuvent venir à bout de faire condamner les autres évêques : on dit que M. l’évêque de Beauvais, [21] qui est comte et pair de France, ne peut être condamné à Rome, il n’y a que Messieurs du Parlement qui puissent lui faire son procès. [4][22] Il y a un livre nouveau contre les jésuites intitulé la Théologie morale des jésuites in‑4o ; on l’imprime en divers endroits in‑8o et in‑12o[5] Je vous baise très humblement les mains et suis de tout mon cœur votre, etc.

De Paris, ce 4e d’août 1668.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 4 août 1668

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0940

(Consulté le 14.11.2019)