L. latine 68.  >
À Johannes Antonides Vander Linden,
le 29 décembre 1656

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

[Ms BIU Santé 2007, fo 49 vo | LAT | IMG]

Au très distingué M. Antonides Vander Linden, docteur en médecine à Leyde. [a][1]

Bien que je n’aie guère de motif à vous écrire, je le fais pourtant, pour vous dire que je suis en vie et me porte bien. Je n’ai pas encore reçu le paquet de vos livres, je l’attends jour après jour et le désire avidement. Apprenez-moi, s’il vous plaît, qui a été Caspar Barthius : quand donc et où est-il mort, quel métier a-t-il exercé, s’est-il marié et a-t-il laissé des enfants, a-t-il appartenu au troupeau des catholiques ou des protestants ? [1][2] Madame Mancini, sœur du cardinal Mazarin, âgée d’une cinquantaine d’années, est ici passée de vie à trépas au Louvre, emportée par une fièvre lente. [2][3][4][5] En vue d’en éteindre l’incendie, pour suprême remède, mais pour empirer son sort, certains empiriques de la cour lui ont fait prendre trois fois de ce vin énétique empoisonné, tiré de l’antimoine. [6][7][8] Ce sont des médicastres, des vauriens issus du troupeau de Paracelse, [9][10] qui mentent aux bonnes gens et n’entendent pas du tout l’art dont ils font profession. Comment se porte M. Utenbogard, médecin d’Utrecht ? [11] Je pense que notre Simon Moinet habite chez M. Elsevier ; faites-lui parvenir, je vous prie, la lettre ci-jointe. [3][12][13] Portez-vous bien, très distingué Monsieur, et saluez s’il vous plaît nos très savants amis, MM. Vorst et Van Hoorne, Golius [14][15][16] et Georg Horn, qui a écrit de Originibus Americanis et les Dissertationes historicæ et politicæ : [4][17] ô l’homme d’un élégant esprit, que Dieu le garde, tout comme vous ! Portez-vous bien.

Votre Guy Patin de tout cœur.

De Paris, ce vendredi 29e de décembre 1656.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 29 décembre 1656

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1101

(Consulté le 22.10.2019)